Le VBN et son record inaperçu

3 nov 2015 par HB, Commentaires fermés sur Le VBN et son record inaperçu

Le 27 Octobre dernier les #PassionNantes du VBN accueillaient le Khimiz Yuzhny, champion d’Ukraine, en match aller des 16èmes de finale de la CEV Cup de Volley-Ball féminin. Ce match de Coupe d’Europe s’est joué à guichets fermés au Palais des Sports de Beaulieu et a réuni 5 300 spectateurs. C’est tout simplement le record d’affluence en France pour un match de Volley-Ball de club, masculin et féminin confondus. Et le même jour, à la même heure, toujours en Volley, les garçons du NRMV battaient Nancy en championnat de France à la salle Arthur Dugast devant 900 spectateurs. On saluera au passage le bel exemple d’harmonisation des dates et des horaires que nous ont offert là les ligues et les instances (d’une même discipline !) pour favoriser l’affluence et optimiser les recettes.
6 200 spectateurs pour le Volley, à Nantes, un Mardi soir… Imaginez les filles du VBN et les garçons du NRMV jouant le même soir dans la même salle pour de grandes soirées du Volley nantais… De quoi attirer toujours plus de spectateurs et de nouveaux sponsors attirés par cette belle visibilité !
Mais bon, ça restera du domaine du rêve, puisque, de toute façon, la plus grande salle nantaise, le Palais des Sports de Beaulieu ne pourra accueillir, après 40M€ de travaux, “que” 5400 spectateurs. Comme la nouvelle salle nantaise de la Trocardière, construite pour 25M€, offre une capacité maxi de 4200 places, ce record n’est pas prêt d’être battu à Nantes.
Pas plus que l’autre record d’affluence national, celui détenu par les handballeurs du HBCN (9 357 spectateurs), puisque le mirage du Hall XXL de la Beaujoire qui devait servir, entre autre, pour accueillir grandes affiches des clubs nantais s’est définitivement évanoui : Les élus nantais, par la bouche de Pascal Bolo, ont en effet jugé “déraisonnable” le coût de 300 000 € pour la mise en configuration Sport du Hall XXL pour un seul match.
Sage décision, en effet. Mais peut-être aurait-il été encore plus sage d’y réfléchir quand l’association Nantes Métropole Omnisport soulevait ce problème en 2012, en présence de l’Adjointe aux sports de l’époque, Marie Françoise Clergeau. La première pierre de cet équipement n’était alors pas encore posée… Mais peut être à l’époque fallait-il des arguments pour faire passer la note (22M€) en incluant parmi les futures utilisations de ce Hall XXL, l’accueil des grands matchs des clubs nantais ? D’une pierre deux coups, puisqu’ainsi, on justifiait la capacité modeste de la Trocardière et on enterrait définitivement la grande salle métropolitaine modulable (3000 à 8500 places) dédiée aux clubs nantais. Cette salle d’un genre nouveau qui fleurit partout dans le monde, sauf en France… (voir l’article « La possible Arena Française » du 18/11/2014)
Bref, deux constructions, une rénovation et 87M€ plus tard, les salles nantaises se montrent déjà trop exiguës pour les clubs nantais, alors que la population de la métropole va augmenter de 20% d’ici 2030…
Nos clubs ne sont vraiment pas près de battre de nouveaux records d’affluence…

Suivez-nous!

Follow Me! Follow Me! Follow Me!