Exit le Hall XXL de la Beaujoire…

25 sept 2015 par HB, Commentaires fermés sur Exit le Hall XXL de la Beaujoire…

Nantes renonce au Hall XXL pour les grandes affiches du H (et plus tard, soyons fous, pour les chocs de Pro A de l’Hermine).
Pourtant, à l’époque de sa construction, ce Hall XXL était sensé répondre, en termes de capacité au besoin des clubs nantais de Hand ou de Basket pour les grandes affiches (championnat et coupe d’europe).
C’était l’argument dont usait Marie-Françoise Clergeau, Adjointe en charge du sport de haut niveau, pour expliquer que la métropole nantaise n’avait pas besoin d’une salle permanente de plus de 5000 places…
Nous avions soulevé à l’époque le problème du coût de la mise en configuration « Sport » de ce Hall, mais aussi les problèmes de calendrier, puisque ce Hall était aussi sensé accueillir des expositions et des salons. Il était évident que plus de 300 000 euros pour monter les tribunes n’était pas viable pour un seul match. L’impossibilité dans une telle structure foraine d’accueillir partenaires et sponsors dans de bonnes conditions rendait impossible la rentabilisation de l’opération.
Nous ne pouvons aujourd’hui qu’être d’accord avec Pascal Bolo : 338 000 euros de coût de mise en configuration « sport » n’est pas raisonnable pour un match. Mais ça ne date pas d’aujourd’hui : Ca ne l’a jamais été, raisonnable… Ce n’est pas faute de l’avoir dit et écrit, à l’époque…
Les couts cumulés de construction de ce Hall, de la salle de la Trocardière et de la rénovation de Beaulieu équipements auraient sûrement permis à Nantes d’avoir une grande salle métropolitaine multifonctionnelle, pour accueillir au moins deux clubs résidents et toutes les grandes affiches de tous les clubs nantais, entre autre événements sportifs ou culturels.
La rénovation coûteuse du Palais des Sports de Beaulieu (40M€) est justifiée par la « valeur patrimoniale » de l’édifice. A le voir, on a un peu de peine à accepter l’argument. Au surplus, les anglais ont bien rasé Wembley pour le remplacer par une enceinte digne des enjeux du sport moderne, lié aux recettes que peut générer l’équipement. Cet aspect n’a pas été suffisamment pris en compte ici.
Mais les dés sont jetés… il va falloir faire avec.
Le H va donc se contenter des 3750 places de la Troc en configuration Hand, avant peut être un jour de retrouver un Beaulieu rénové porté à 4 900 places… Les clubs nantais sont donc destinés à évoluer (au mieux) dans une salle plus petite que celle de Boulazac.
Pour combien de temps ?

Suivez-nous!

Follow Me! Follow Me! Follow Me!